Passer au contenu principal

Messages

En vedette

Simplicité

Je pense au cinéma américain des années 80 ces temps-ci.

Je suis loin d'être un fan inconditionnel de cette décennie (j'étais ado dans les années 90, on ne se refait pas), mais j'éprouve une fascination récurrente pour l'élégance des histoires qu'elle nous a racontées. Après le "New Hollywood" contre-culturel des années 60-70 et avant l'émergence de grands réalisateurs alternatifs dans les années 90, la décennie 80 peut donner l'impression d'avoir été dominée par un cinéma commercial grossier, une succession de blockbusters calibrés qu'on peut sans doute faire remonter jusqu'aux Dents de la mer en 1975. Et ce n'est pas faux ! Mais ces derniers temps je me suis pris à réfléchir à la simplicité narrative de ces films.


Aujourd'hui, la narration pop est dominée par le format de la série ou du cycle, ce qui implique de mettre l'accent sur les rebondissements, les retournements, les surprises et les coups de théâtre. L'obses…

Derniers messages

La Grande Allusion

John Brunner et la frontière entre les genres

2018 : Rétrospective et musique

Facettes de la S&S (20) : l'ombre de Lovecraft

Facettes de la S&S (19) : quelques auteurs aux frontières

Facettes de la S&S (18) : le cas "Red Sonja"